En tant que studio créatif spécialisé en crossmedia, Monolithe a été choisi par le Conseil Départemental de la Moselle pour mettre en place un parcours numérique innovant dans un haut lieu culturel du département : la Maison de Robert Schuman. Suivez le guide !

Le 9 mai 1950, au salon de l’Horloge du Ministère des affaires étrangères, Robert Schuman annonce la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA). 5 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, cette communauté rassemblait 6 nations et entérinait l’idée que la France et l’Allemagne devaient collaborer au développement économique des nations, assurant ainsi une perspective de paix.

Située à Scy-Chazelle, à proximité immédiate de Metz (Moselle), la Maison de Robert Schuman offre un témoignage saisissant sur cette grande figure politique et engagée du XX° siècle. Restée en l’état puis rénovée à l’identique, elle propose de parcourir les pièces où chaque objet, chaque document de travail plonge le visiteur dans les coulisses de l’Histoire et sur la façon dont ses habitants – Robert Schuman et sa gouvernante Marie Kelle – cohabitaient malgré les nombreux déplacements de celui qui était appelé à devenir député puis ministre.

Attenante à un superbe jardin aux nombreuses plantations et à un bâtiment récent proposant des parcours muséographiques permanents comme temporaires, la Maison de Robert Schuman entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de son histoire avec l’arrivée du Numérique.

Le parcours immersif propose une seconde lecture de ce lieu emblématique, sans en dénaturer l’essence.

Patrick WeitenPrésident du Conseil Départemental de la Moselle

Nous avons voulu rendre le discours du 9 mai, qui a été écrit ici, plus accessible au public. Et surtout raconter une histoire.

Laurent ThurnherrDirecteur

Afin de rendre le site accessible à un plus large public, les équipes du département de la Moselle ont souhaité développer un parcours numérique permettant de mieux comprendre les origines du discours fondateur de l’Europe.

En s’associant à Monolithe Media, l’objectif était de travailler sur une réflexion commune dont l’objectif principal était : développer une expérience de visite innovante et immersive tout en gardant le caractère intimiste d’une bâtisse où le temps s’est arrêté en 1962. 

Reconstitution de décors, effets sonores et visuels, application mobile… Le Cross-Media permet de s‘adapter aux contraintes d’un lieu tout en offrant une expérience de visite immersive.

Le parcours numérique immersif de la Maison de Robert Schuman, c’est :

  • Une application mobile.

Extrêmement intuitive, l’application permet à chaque visiteur de suivre les pas de Marie Kelle, la gouvernante de Robert Schuman, à travers des histoires et des anecdotes distillées dans chaque pièces de la maison. Conçue pour permettre la découverte d’objets habituellement inaccessibles, cette application encourage également une visite non-linéaire, adaptée à ce genre de site. Et pour intéresser un public encore plus jeune, le jeu de piste intégré propose de trouver les réponses à des énigmes disséminées sur l’ensemble du domaine ! Disponible en Français, en Anglais et en Allemand, sur iOS et Androïd, l’application est également accessible sur des iPad proposés gracieusement à l’entrée du Musée.  

  • Un parcours visuel et sonore

Dans la Maison de Robert Schuman, le temps s’est arrêté le 4 septembre 1963. Tout est soigneusement resté à sa place. C’est pourquoi – en plus de l’application mobile – il était intéressant de travailler sur l’ouïe et la sensation d’entrer non pas dans un mausolée, mais plutôt dans une maison habitée, dans laquelle son propriétaire pourraient vous accueillir chaleureusement. Bruits de pas, piano, horloge, radio, cuisine… Même la télé de 1940 re-fonctionne ! Il suffit de tendre l’oreille pour se sentir comme transporté dans les années 50.

  • Une salle immersive.

Dès le départ, le visiteur est invité dans le salon de l’Horloge du ministère des affaires étrangères, quai d’Orsay à Paris. Là, il se retrouve nez à nez avec Robert Schuman qui, devant les journalistes invités pour l’occasion, prononce son discours fondateur de la CECA. Projection holographique, son spacialisé, reconstitution du décors sur plusieurs plans, accessoirisation… L’objectif de cet espace est à la fois de plonger au coeur de l’Histoire, mais également de marquer le point de départ de la visite.

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le parcours numérique ?

Envoyez-nous un mail

2 + 6 = ?