Le FashionLab de Dassault Systèmes s’associe avec Monolithe Media pour la réalisation de leur nouveau film promotionnel destiné à l’international. Un film mêlant luxe et haute technologie, tourné avec du matériel habituellement employé pour des films de fiction. Explications.

Quel peut-être le lien entre Dassault Systèmes – leader mondial des logiciels de conception 3D et de Product Lifecycle Management – et la mode ? Aucun pensez-vous. Et pourtant, avec son FashionLab, incubateur technologique dédié aux acteurs de la mode et de la Haute Couture, Dassault Systèmes tente d’allier technologies futuristes et création artistique.

Le FashionLab n’est pas un logiciel, un produit, ou une marque ; c’est un pôle d’innovation pour les secteurs de la mode et du luxe. Il ne génère pas de résultats finaux, mais des prototypes et des expériences virtuelles. En tant qu’incubateur technologique, FashionLab œuvre à développer de nouvelles expériences, avec pour objectif de devenir un catalyseur pour la prochaine génération de créations. L’ambition du FashionLab est de créer des outils et des services pour aider les créateurs de mode à donner vie à leurs idées à l’aide de la technologie de 3D virtuelle et d’adapter l’expertise de Dassault Systèmes de façon à répondre aux besoins spécifique de ce secteur.

Captation des tendances, des besoins du consommateur, conception d’une collection, création d’une boutique, d’un évènement… Toutes les phases de l’industrie de la mode sont abordées. La technologie 3D y accompagne non seulement les créateurs, mais ouvre aussi aux consommateurs une infinité de nouvelles possibilités en termes d’utilisation de la 3D virtuelle (avatars sur mesure facilitant les achats online, etc…)

« Trend Gathering », « Luxe Store Experience », « 3D holistic design solution for fashion » : 3 projets d’incubateurs nés d’une étroite collaboration entre l’art et la science.

FashionLabSite web officiel – http://fashionlab.3ds.com

Depuis son lancement en 2011, le FashionLab s’appuie sur des ambassadeurs de renom tels que Julien Fournié (Haute Couture) ou François Quentin (horlogerie). Leur implication et le travail réalisé en étroite collaboration avec les ingénieurs de Dassault Systèmes porte ses fruits : le FashionLab devient une référence dans le monde de la mode en mettant à la disposition d’un univers artistique exigeant des technologies révolutionnaires inédites. FashionLab travaille également avec des grandes entreprises de mode et de luxe sur ces mêmes projets, mais de façon plus confidentielle.

Un besoin en communication à la hauteur du projet : haut de gamme, précis et innovant.

Un projet aussi novateur doit pouvoir s’appuyer sur une communication à la hauteur. C’est avec cette exigence que le FashionLab a confié la réalisation de ses outils vidéos à Monolithe Media.

Après un premier film corporate en 2011 et toute une série de mini films mettant en avant des domaines spécifiques, c’est un véritable partenariat qui s’est créé entre les deux structures autour de trois mots d’ordre : technologie, qualité et créativité.

Pour la réalisation du nouveau film officiel du FashionLab, Monolithe Media a choisi de filmer avec les caméras RED, dont le capteur est réputé pour sa grande plage dynamique, sa sensibilité et son ultra-haute définition 4K (4096 pixels × 2160 pixels). L’utilisation de ce capteur, fréquemment utilisé par les studios hollywoodiens pour ses blockbusters (The Hobbit, Gatsby, Pacific Rim…), était une évidence : accompagné d’une batterie d’objectifs Zeiss, il n’en fallait pas moins pour mettre en avant le travail des créateurs, souligner la finesse des matériaux utilisés pour la création d’une robe de Haute Couture ou isoler les nombreux détails qui font de ces créations réalisées par les ambassadeurs du FashionLab de véritables oeuvres d’art reconnues dans le monde entier.

« En combinant une caméra de premier plan avec un travail précis sur le cadre et l’éclairage, les équipes de Monolithe Media ont pu capter le moindre détails de tissus, le moindre éclat de strass, le moindre mouvement des artistes qui donnent vie aux luxueuses oeuvres d’art. »

L’éclairage a pris également une part majeur dans la réalisation du film. Jeux de contrastes, ombres travaillées… Le challenge était de pouvoir faire ressortir aussi bien les subtils reliefs des tissus que les jeux de lumière créés par l’emploi de certains matériaux.

Enfin, l’utilisation de sliders et de mini jib a permis la réalisation de travellings et de plans ‘aériens’, mettant en exergue les mouvements légers des petites mains et une plongée au sens propre dans leur travail de précision absolue.

Tout en tournant avec les méthodes du ‘cinéma de fiction’, l’équipe de Monolithe Media a su se fondre dans les ateliers des créateurs afin de garder la spontanéité des gestes, l’authenticité des échanges et des regards. En ressort des images au format RAW – sans aucune compression – avec une large plage de colorimétrie, un travail sur la profondeur de champ et un grain organique que l’on peut qualifier de ‘sensuel’.

Une sensualité que l’on retrouve dans les oeuvres capturées et qu’il était inenvisageable de ne pas retranscrire dans le film.

La technologie au service de l’art : la raison d’être du FashionLab, un leïtmotiv ancré dans l’ADN de Monolithe Media.